Après Autolib' et ses voitures électriques en autopartage, voici l'utilitaire électrique : le bien nommé Utilib'.

Le service d'autopartage parisien Autolib' est heureux de vous annoncer la naissance de son petit frère : Utilib'.

Comme son nom l'indique, il s'agit cette fois de véhicules utilitaires qui sont proposés aux utilisateurs du service, toujours équipés d'une motorisation 100% électrique. Selon la version officielle (en l'occurrence le site autolib.eu), "Utilib' a été conçu pour accompagner les professionnels en répondant aux besoins des différents métiers et secteurs d'activités (service d'aide à la personne, boulanger, plombier, etc...) dans leurs activités au quotidien".

Comme une Autolib', l'Utilib' peut être empruntée et rendue dans n'importe laquelle des centaines de stations qui parsèment l'Ile-deFrance et, cerise sur le gâteau, jusqu'au 28 février, les locations et mensualités sont offertes sur ce service. Passée cette date butoir, l'abonnement coûtera 6 euros, et l'heure de location sera également facturée 6 euros.

 

Si l'on ne peut que saluer l'arrivée de ce nouveau service, il convient tout de même d'en dessiner quelques limites. A commencer par la taille du véhicule : il s'agit ni plus ni moins d'une BlueCar, identique à l'Autolib', dont le coffre a été redessiné, la banquette arrière supprimée, une grille installée pour séparer l'espace conducteur, et une jolie peinture rouge ajoutée. Volume utile : 900 litres soit 0.9 mètre cube, pour un poids maximum de 230 kilos. Plus habitués à des utilitaires de 3 à 12 mètres cube, nous nous interrogeons quelque peu sur l'intérêt d'un si petit volume pour les artisans. Autre limite, le nombre de véhicules mis en circulation : seuls 5 d'entre eux sont disponibles pour le lancement du service et, au printemps prochain, ils ne seront qu'une centaine.

Souhaitons tout de même longue vie à Utilib', et espérons qu'il rencontre sa clientèle. Après tout, beaucoup étaient dubitatifs au lancement d'Autolib' en 2011, alors que le service a enregistré 189 000 abonnements depuis. Wait and see, donc.

Photo : www.autolib.eu