Recycler son smartphone grâce à une appli : le concept ne vous semble pas clair ? Et si vous jetiez un oeil à cet article ?

15% : c'est, en France, la proportion de téléphones portables usagés qui sont triés ou réparés. Les 85% restants ? Oubliés au fond de tiroirs poussiéreux. D'ailleurs, cela ne concerne pas que les portables usagés, certains modèles en parfait état de marche qui ont été remplacés par le dernier smartphone à la mode finissent souvent, eux aussi, délaissés. Si vous reconnaissez votre comportement dans cette petite description, rassurez-vous, vous n'êtes pas seuls au monde, puisqu'on estime qu'en France, une centaine de millions de téléphones portables traînent dans les tiroirs.

Marc Simeoni, entrepreneur corse qui, sur son île, constate mieux qu'ailleurs l'impact que peuvent avoir les déchets électroniques, a créé Volpy, une application grâce à laquelle chacun d'entre nous peut faire expertiser, évaluer, reprendre et recycler le téléphone dont nous n'avons plus l'utilité. L'appli permet en effet à l'utilisateur de tester l'état général de son appareil : les vibrations, la précision de l'écran tactile, le wifi, la qualité de la réception, la géolocalisation, etc... Même l'esthétique est contrôlée, lors de l'ultime étape que représente la collecte.

Une fois évalués, les modèles les plus récents, et donc ceux ayant le plus de valeur, seront ensuite revendus par Volpy, tandis que ceux qui sont jugés trop dépassés sont dirigés vers les filières de recyclage spécialisées. Celles-ci se chargeront de récupérer les métaux précieux : on estime par exemple que dans un million de téléphones portables, on trouve 16 tonnes de cuivre, 350 kilos d'argent, 34 kilos d'or et 15 kilos de palladium. Rapporté à la masse de déchets, ce rendement ferait pâlir d'envie n'importe quelle industrie minière...

Au final, Volpy rend service à tout le monde : à l'utilisateur qui se débarrasse d'un vieil objet oublié en en tirant quelque argent, aux entreprises de recyclage qui se voient confier de nouvelles activités, mais aussi et surtout à la planète, en trouvant une issue convenable à une masse potentiellement gigantesque de déchets dangereux.

L'appli est disponible gratuitement pour les iPhone et les sytèmes Android.

Photo : Flickr/Hellebardius/CC