Un lieu de culte recyclé et recyclable, il fallait y penser !

Il y a un an et demi, au mois de février 2011, la Nouvelle-Zélande était frappée par un séisme d'une magnitude de 6,3 sur l'échelle de Richter. La ville de Christchurch a été l'une des plus durement touchées. Sa cathédrale notamment, gravement endommagée et dont la flèche s'était effondrée, a depuis été détruite par les autorités qui ont jugé sa réparation bien trop coûteuse.

Pour remplacer ce lieu de culte, les habitants de Christchurch vont bientôt avoir droit à leur cathédrale en carton ! Sur une structure en bois et en acier, 64 tubes en carton de 83cm de diamètre, et de 18 à 22 mètres de long seront disposés pour former le corps de l'édifice. Pour assurer l'étanchéité de la construction, celle-ci sera recouverte d'un matériau spécifique. Cette idée de cathédrale en carton est celle de l'architecte japonais Shigeru Ban, qui s'était déjà illustré en bâtissant une église en carton à Kobe, après le tremblement de terre dont la ville a été victime en 1995.

La future cathédrale de Christchurch devrait être opérationnelle en décembre 2012. Elle aura coûté environ 2,5 millions d'euros et aura une durée de vie estimée de 20 ans. Ah oui, on a failli oublier le nom de ce nouveau bâtiment capable d'accueillir 700 fidèles : La cathédrale transitionnelle.