A l’occasion du festival We Love Green qui s’est tenu dans les magnifiques jardins de Bagatelle le week end dernier, nous avons pu rencontrer Anthony Bunn, le patron France de Timberland. La marque de chaussures pour bucherons a beaucoup évolué, aussi bien en terme d’image que d’engagement écologique.

Pour la première édition de ce festival de musique éco-conçu, Timberland était la seule marque partenaire, et tenait à s’associer à cet événement qui montre qu’amusement et écologie peuvent faire bon ménage !

Installé dans un joli tepee au beau milieu de l’herbe, nous avons pu découvrir les 4 piliers de l’engagement de Timberland en matière de développement durable : Energie (réduction de plus de 50% de leurs émissions directes d’énergie en 5 ans) , Produit (création d’une gamme de chaussures recyclables à 80% et fabriquées en partie à l’aide de matériaux recyclés, Lieu de travail et Engagement Solidaire (crédit temps de 40h par an accordé aux salariés pour accompagner des projets sociaux ou environnementaux).

Nous vous laissons découvrir les réponses d’Anthony Bunn qui, earthkeepers aux pieds, s’est prêté au jeu de notre interview à emporter.

possible

1. Vous êtes plutôt « bio baba (cool) » ou « bio bobo » ?

Argh, je suis certainement bio bobo …

2. A quoi ressemble votre weekend idéal ?

Un billet pris au dernier moment, quelque part en Europe, pour visiter une petite ville avec ma chérie ! Nord ou Sud, pas de préférence, mais du dépaysement. 

3. De quoi/qui êtes-vous fan ?
 
Je suis pas du genre à être dingue de quelque chose en particulier, disons que je suis fan des gens ! Sinon je suis fan de sport en général, à pratiquer plus qu’à regarder. J’aime courir, skier et surfer. 
 
4. Le monde de demain, croissant ou décroissant ?
 
Croissant !
 
5. Demain matin, croissant ou pain au chocolat ?
 
2 pains au chocolat !
 
6. Un pêché pas écolo à confesser ?
 
Je n’ai pas de voiture, ce qui est déjà pas mal … mais j’ai un scooter, voilà mon pêché !
 
7. L’émission TV ou Radio à ne pas rater ?
 
J’aime bien une émission sur France Inter qui s’appele « La prochaine fois je vous le chanterai». Il s’appelle Philippe Meyer, c’est que des vieilles chansons françaises, j’adore ! 

Et sinon j’écoute pas mal les lives de Oui FM le soir.

anthony_bunn

8. Votre argument imparable pour contrer un écolo-sceptique ?

Je lui proposerai de regarder le JT n’importe quel soir à la télé. Il y a tellement d’éléments tangibles qui nous disent qu’on est en train de polluer la Terre … si ce n’est pas imparable sur un seul journal, je pense quand même qu’au bout de 2 ou 3 jours, ce sera une évidence pour lui.

9. Mer ou montagne ?

Mer.

10. La France pionnière du nucléaire, bonne ou mauvaise nouvelle ?

L’année dernière j’aurais eu tendance à dire que c’est une bonne parce que c’est maitrisé et qu’on a des bonnes normes. Très clairement aujourd’hui je pense que c’est plutôt une mauvaise nouvelle. Et quand je vois ce qu’il se passe en Allemagne et l’ensemble des décisions qu’ils ont prises, je pense qu’ils ont raison. Bien évidemment l’événement de Fukushima a fortement modifié ma pensée. Donc pour moi et pour ma fille qui a 5 ans, j’aurais plutôt tendance à dire mauvaise nouvelle !

11. Quel est le prénom de Yann Arthus Bertrand?

Yann Arthus !

12. Le dernier album que vous avez acheté : CD ou MP3?

MP3 ! C’était un titre sur Itunes hier. Ça s’appelle Pumped Up Kicks !

13. Quel est l'impact du patinage artistique sur la fonte des glaces

Dramatique ! Absolument dramatique, surtout s’il y a en fond un commentaire de notre ami Nelson Monfort et de Candeloro. La je pense que ne serait-ce que la prise de parole suffit à faire fondre la glace.

 
+ d'infos sur Timberland : responsibility.timberland.com
 
+ d'infos sur le festival We Love Green : welovegreen.fr