Mais ce qui distingue surtout le Bhoutan, c'est le BNB, qui à l'instar de nos PNB et IDH, mesure la prospérité du pays et de ses habitants. BNB, pour Bonheur National Brut. 
 
Selon les propos de Lathu Wangchuk, membre du gouvernement bhoutanais, la philosophie du BNB réside "dans la croyance que le bonheur est le désir fondamental de tout être humain et que le développement compte bien plus de dimensions que la croissance économique. Ce concept fait appel à une approche multi-dimensionnelle du développement, visant à maximiser le bonheur et l’harmonie (…) Une bonne éthique environnementale est nécessaire afin de minimiser l’égoïsme et les intérêts personnels et de favoriser l’intérêt commun. Le respect de la nature est considéré comme le plus important."
 
Mis en vigueur en 1972 par le roi Jigme Singye Wangchuck, l'indice repose sur les valeurs spirituelles bouddhistes et sur quatre critères fondamentaux que sont un développement économique responsable, la conservation et la promotion de la culture bhoutanaise, la sauvegarde de l'environnement et la bonne gouvernance responsable. De quoi faire rêver les écologistes du monde entier… Le Bhoutan est 162e sur le classement des pays par PIB (sur 181 classés en 2010), mais si l'on se mettait à faire un classement selon les critères du BNB, il serait probablement parmi les premiers.