Que ceux qui croient en la voiture électrique marquent la date du 16 décembre 2010 d'une pierre blanche, date à laquelle la Blue Car du groupe Bolloré a été confirmée pour incarner la voiture électrique en libre partage à Paris.

 

 

Les caractéristiques de celle-ci sont d'ailleurs supérieures à la moyenne de ce que l'on voit habituellement chez les voitures électriques concurrentes. Quand la majorité des constructeurs proposent en gros une recharge de 8 heures pour 160 kilomètres d'autonomie, Bolloré annonce 4 heures de recharge et la possibilité de rouler 250 kilomètres.

Comment le système Autolib' va-t-il fonctionner ? Il faudra d'abord vous inscrire au programme pour obtenir une carte nominative. Avec celle-ci, vous pourrez emprunter les voitures dans une des 700 stations dédiées (dont 300 souterraines) et réparties à Paris, et dans les 300 autres stations de la quarantaine de communes alentours partenaires. Soit un millier de points d'emprunt. Selon l'importance de la station, des hôtesses vous accompagneront dans vos premiers pas avec le système. Sinon, il vous faudra apprivoiser seuls les bornes de location. Bolloré promet que l'emprunt de la voiture se fait en deux minutes montre en main.

Le prix de la location se calcule ensuite en fonction non pas des kilomètres parcourus mais du temps d'emprunt. Ainsi, en plus des 12€ d'abonnement mensuels nécessaires, il vous faudra compter entre 4 et 9€ la demie-heure d'emprunt de la Blue Car. Pour vous rassurer et être certain de ne pas avoir à payer une demie-heure supplémentaire que vous aurez perdue en cherchant une place libre pour votre voiture électrique, vous aurez moyen de réserver une place dans votre station d'arrivée.

Pour voir tout cela "en vrai", il faudra attendre l'automne 2011 à Paris et l'année 2012 dans les villes de banlieue partenaires. Et puisque la période des voeux approche, souhaitons à Autolib' le même succès que son grand frère le Vélib'.