C'est latribune.fr qui relaie ce classement des grandes entreprises ayant leur siège en France établi par l'ONG Environmental investment organisation. Et l'on est plutôt surpris, aussi bien par l'identité des bons que par celle des mauvais élèves. AXA emporte la palme d'excellence du ratio chiffre d'affaire/émissions de CO2, devant le Crédit Agricole et L'Oréal. A l'autre bout du classement, on retrouve GDF Suez, EDF et Air Liquide. Si AXA se classe même au 4ème rang européen, EDF (le "partenaire durable" des JO de 2012 comme annoncé fièrement sur la homepage de son site internet) se place elle à une affreuse 118ème place.

Si ce classement risque de faire parler de lui, il pose également des questions en matière de transparence et de définition du périmètre des bilans carbone. L’ONG a par exemple été obligée de classer certaines entreprises en s’appuyant sur des données publiques jugées peu fiables. Par ailleurs, il est probable que Renault n'apparaîtrait pas aussi haut dans le classement si l’utilisation de ses voitures était prise en compte en plus de leur fabrication...