En 2011, des relevés d'émissions de CO2 ont été effectués dans 12 000 usines et centrales électriques des vingt sept pays de l'Union Européenne. Et alors que le PIB dans la zone a augmenté de 1,5%, les émissions ont elles diminué de 2%. Un bilan encourageant dont s'est immédiatement félicitée Connie Hedegaard, commissaire européenne en charge du Climat, qui attribue à la "bourse du CO2" cette baisse: «Ce bon résultat montre que la bourse du CO2, permet des réductions d'émissions à moindre coût». On fera des comparaisons avec les chiffres de 2012 dans un an.