Le commissariat général au développement durable a publié une étude passionnante : le bilan carbone du panier des Français. Qu'y apprend-on ? Qu'en 2009, chacun de nos concitoyens a acheté une moyenne de 700 kilos de courses (de la nourriture aux produits ménagers), soit 1,4 tonnes d'émission de CO2. Si chaque achat a un impact sur le climat, c'est bien évidemment pour la viande que les chiffres sont les plus parlants : elle ne représente que 8% du poids du panier annuel, mais 23% des dépenses et surtout un tiers des émissions. Tout le contraire des fruits (20% du poids, 7% des émissions), en somme. A nous d'adapter nos comportements de consommateurs pour inverser la tendance.