Le capitaine du Barça s'engage pour sauver ces grands singes.

La notoriété de certains sportifs s’étend parfois au-delà de leurs seuls supporters. L'exemple parfait est celui de Sébastien Chabal, le rugbyman qui arbore une barbe d'homme des cavernes. Malgré une carrière internationale chaotique, il est sans conteste le plus connu des joueurs de nos joueurs de rugby. Si Chabal avait un équivalent en football, ce serait Carles Puyol, son visage qui ressemble étrangement à celui de Jango Edwards, et sa chevelure abondante.

Le capitaine du FC Barcelone et défenseur de l'équipe d'Espagne collectionne les trophées depuis quelques années, et son physique atypique l'a placé en tête de liste des ambassadeurs potentiles recherchés par l'ONG International Animal Rescue. Bonne âme, il a accepté de prêter son image à leur nouvelle campagne baptisée "Act now for orangutans". L'ONG s'inquiètre de la protection des quelques 66 000 de ces singes restants dans les jungles de Borneo et de Sumatra, et dont la population a diminué de moitié depuis 1950. Plus inquiétant, si ce rythme se poursuit, les singes pourraient disparaître d'ici une vingtaine d'années.

Le joueur certifie n'avoir pas hésité pour participer à l'opération et déclare même "Le temps presse pour ces superbes grands singes, et je suis fier de prendre part à l'effort entrepris pour les sauvegarder". Le capitaine du Barça nous renvoie vers le site web de la campagne, où les internautes peuvent faire un don pour sauver les orang-outans, et se renseigner sur la culture du palmier à huile et les projets de reforestation dans les zones concernées. Faites comme Carles, agissez. Même si vous, votre club, c'est le Real Madrid.