Il arrive que l'art et le développement durable se rencontrent. En voici une nouvelle illustration.

ClearArtPlanet, c'est l'association de Thierry, un photographe, et de Gilles, un artiste, amis depuis belle lurette. Passionnés par l'élément marin et par le Cap Corse, ils décident ensemble de "redonner sens à tous les objets que la Mer reçoit des Hommes et qu’elle rejette", un jour de juin 2009, à l’occasion de la Journée mondiale de la mer. Sur leur site, ils expliquent leur projet avec beaucoup d'emphase et de métaphores, mais on pourrait le résumer ainsi : les hommes voient la mer comme une réserve d'eau et de ressources diverses, mais ils s'en servent comme d'une simple poubelle.

Les objets qui ont effectué de longs séjours dans la mer ont cependant un potentiel artistique non-négligeable. Attaqués par la salinité ambiante du milieu, lamentés par la houle, par le sac et le ressac, ils prennent alors des formes et des couleurs parfois improbables, que nos deux hommes savent exploiter. Briquets, chaussures ou jouets d'enfants, tous ces objets abîmés par la mer retrouvent une seconde jeunesse sous l'objectif de Gilles et Thierry. Alors on peut y voir des oeuvres d’art, bien sûr, mais aussi un triste inventaire de l’état de nos fonds marins.

Les photos des artistes sont en vente sur le site, pour des sommes parfois coquettes selon le format de tirage choisi. Avec les bénéfices obtenus de ces ventes, ClearArtPlanet (avec un R) retourne sur le terrain pour nettoyer les plages avec l'aide de scolaires ou d'associations, et devient ainsi CleanArtPlanet (avec un N). N’hésitez donc pas à vous offrir un de leurs cadres.