La lutte contre le réchauffement climatique est un enjeu majeur de notre époque. 60 000 Belges l'ont bien compris, et l'ont chanté en choeur ce week-end. Une opération rondement menée.

S'il est important de connaître les actions françaises en faveur du développement durable, il est aussi toujours intéressant de jeter un oeil à ce que font nos voisins. Cette semaine, honneur à la Belgique, qui a su mobiliser des dizaines de milliers de citoyens autour d'une chanson écrite pour la lutte contre le changement climatique. Nom de l'opération : "Sing for the climate". 

Ce sont deux organisations locales qui portent le projet. La première, le CNCD (Centre national de coopération au développement), regroupe plus de 90 ONG de développement, de syndicats et d’associations d’éducation dans le but, entre autres, d'interpeller les pouvoirs publics sur les thèmes du développement et de la solidarité internationale. La seconde, c'est la Coalition Climat, qui englobe 70 associations belges, parmi lesquelles les branches locales de Greenpeace et du WWF. Objectif affiché : sensibiliser et mobiliser un large public aux enjeux climatiques

Les organisateurs ont voulu marquer les esprits en organisant "Sing for the climate", et en faisant reprendre un hymne pour la lutte contre le réchauffement climatique. Encore fallait-il un air connu de tous pour pouvoir aire repris en choeur. Ce sera donc "Bella Ciao", l'une des chansons marquantes de la Résistance italienne lors de la Seconde guerre mondiale, que nous pouvons tous fredonner. Les paroles, réécrites pour l'occasion, sont mises en musique sous le titre "Do it now" et un premier clip est diffusé en ligne. 

Après cela, il a fallu mobiliser un maximum de citoyens belges, le temps d'un week-end (en l'occurrence celui du 22 et du 23 septembre que nous venons de passer), pour reprendre ce chant. Les manifestations chantantes seront alors filmées, et un second clip sera produit, pour être diffusé lors de la prochaine conférence climatique de l'ONU à Doha, au Qatar, en novembre prochain. D'où le choix de paroles en anglais, évidemment. Comment informer le plus de citoyens possibles ? En diffusant un bulletin météo parodique et informatif par exemple, avec Jean-Charles Beaubois et Sabrina Jacobs, respectivement présentateurs météo de la RTBF et de RTL-TVI. Les équivalents belges de nos Laurent Romejko et Evelyne Dhéliat, en quelque sorte… 

Résultat de l'opération ? Un succès, puisque plus de 60 000 Belges se sont réunis dans 180 communes du pays pour reprendre ensemble "Do it now", là où les organisateurs en espéraient 24 000. 

Evidemment, ce genre de manifestation est propice aux détournements, ce que n'a pas manqué d'exploiter l'ONG Quinoa. Si celle-ci soutient l'opération "Sing for the climate", cela ne l'a pas empêché de proposer sa propre version de "Do it now", avec des paroles plus engagées et polémiques que l'originale. En anglais, toujours.

Pour découvrir le clip final officiel, celui qui sera diffusé à Doha, rendez-vous dans quelques semaines…