voiture electrique renault voiture ecologique

Impossible de passer à côté depuis quelques mois : Renault s'est lancé dans l'aventure de la voiture électrique et y a mis les moyens. Un investissement de 5 milliards d'euros et une place de leader français de la technologie revendiquée.

Pour ses débuts, la marque au losange a choisi de baptiser sa gamme "Z.E." (pour "Zéro émission") et de sortir 4 modèles : l'utilitaire Kangoo, la citadine ZOE, la berline Fluence, et l'inclassable Twizy. Pour ces quatre véhicules, la question de l'autonomie se pose, les batteries n'assurant pour l'instant que des trajets inférieurs à 200 kilomètres avec une seule charge. Il va donc falloir recharger sa voiture soi-même, chez soi. Mais alors quels travaux sont à envisager ? Quelles sont les différentes de "faire le plein" de sa voiture électrique à la maison ? Petit coup d'oeil...

La première solution, la plus simple si vous habitez en maison, c'est de brancher sa voiture directement sur le secteur, par l'intermédiaire d'un câble EVSE, qui se branche d'un côté sur une prise murale classique, et de l'autre sur la voiture. La charge peut alors prendre jusqu'à 10 heures, et la puissance électrique est limitée à 2 kW/h. Cependant, pour les recharges "privées" de ce genre, Renault recommande sa Wall Box : une borne de recharge sécurisée installée par un technicien, et qui garantit une charge complète dans un délai compris entre 6 et 8 heures. Plus ergonomique, plus beau, plus sûr et plus efficace, la Wall Box semble être la solution idéale.

Maintenant, si tous les Français habitaient dans des pavillons individuels, cela se saurait. La majorité d'entre nous habite dans des immeubles, parfois avec des parkings souterrains. Dans ce cas, il convient de voir avec le syndic ou le propriétaire de l'immeuble pour l'installation de bornes de recharge électriques.

En revanche, si vous envisagez d'emménager dans un logement neuf, tout devrait être prévu. En effet, une loi prévoit qu'à partir du 1er juillet 2012, les permis de construire qui seront déposés pour des immeubles d'habitation devront prévoir des bornes de recharge électriques. A défaut, le permis sera refusé. Voici donc une autre incitation de l'Etat, après le maintien du bonus écologique de 5000€ à l'achat d'un véhicule électrique neuf, bien décidé à favoriser l'essor des voitures de demain.