L'idée est simple ; il s'agit de reprendre les principes fondamentaux du commerce équitable (source: WFTO) et les appliquer au commerce local :

- Créer des opportunités pour les producteurs qui sont économiquement en situation de désavantage
- Assurer la transparence et la crédibilité
- Développer l'autonomie des travailleurs
- Sensibiliser le public au commerce équitable
- Assurer le paiement d'un prix juste au producteur
- Assurer l'égalité entre les sexes
- Assurer de bonnes conditions de travail
- Respecter les droits des enfants
- Respecter l'environnement
- Les organisations de commerce équitable ne doivent pas faire de profit au détriment des petits producteurs.

L'union fait la force… dans la pratique, le commerce équitable Nord/Nord s'organise sous forme de réseaux d'échanges qui vont de la production à la distribution. L'objectif est de réunir les agriculteurs au sein de coopératives démocratiques qui les soutiennent tout en respectant leur autonomie.

Si le commerce équitable Nord-Sud comprend aussi bien des produits alimentaires que des produits d'artisanat, le commerce équitable Nord-Nord concerne surtout l'alimentaire, et essentiellement les agriculteurs bios et les petits producteurs locaux.

Il met en place les circuits de production et de distribution les plus courts possibles, afin de développer le commerce régional. Ainsi, les produits issus du commerce équitable Nord-Nord sont généralement vendus en marge de la grande distribution, soit par le biais de réseaux associatifs, ou dans des magasins spécialisés.