Deux étudiants de l'Université de New-York ont inventé un t-shirt bien particulier.

La ville de New-York, ses 8 millions d'habitants, et les quasi 20 millions d'habitants de son agglomération suffoquent sous les gaz d'échappement. Alors oui, voir une nuée de taxis jaunes, c'est amusant, c'est typique, c'est "So New-York", mais eux comme les autres, polluent. Et la pollution de l'air, qu'est-ce que c'est ? Des concentrations de gaz nocifs anormalement élevées que nous respirons toutes et tous.

Mais comment savoir quand l'air est pollué ? Nos deux étudiants ont réfléchi à la question et y ont répondu de manière amusante et stylée : grâce à un t-shirt capable de détecter les concentrations de monoxyde de carbone. Deux modèles existent pour l'instant : l'un représentant un coeur, l'autre figurant deux poumons. Les organes, roses, réagissent ensuite à leur environnement. Si celui-ci est trop pollué, des fissures bleues apparaissent et ils semblent se flétrir.

Difficile à croire, certes, mais pour le prouver, les deux compères ont tourné une vidéo de démonstration visible ci-dessous. A noter que le t-shirt réagit aussi à la pollution au tabac. Gare aux fumeurs. Ils envisageraient maintenant de lancer un t-shirt qui réagirait au taux d'alcool de celui ou celle qui le porte. Et tous les chewing-gums du monde n'y changeront rien...