Nicolas Sarkozy a fait une entrée tonitruante à la conférence de Copenhague cette après-midi en prononçant un de ces discours énervés dont il a le secret. "Il faut changer de braquet pour cette conférence ou nous allons droit à la catastrophe" a-t-il annoncé.

Au delà du fait qu'il a sans doute mis les traducteurs de la conférence en difficulté sur le mot "braquet", le discours du Président semble augurer d'un volontarisme prometteur de la France et de l'Europe. Nicolas Sarkozy a ainsi demandé aux représentants des principaux groupes de pays de participer à une réunion nocturne après le diner que la Reine du Danemark organise ce soir avec les Chefs d'Etats présents à Copenhague. Pour "enfin discuter sérieusement".

Si certains chiffres sont restés quelque peu flous dans le discours du Président, ses propos sont tout de même parmi les plus déterminés prononcés par les Chefs d'Etats du Nord depuis le début de la conférence. Mais comme disait Gordon Brown ce matin, cité par un journaliste de Libération: "Ca ne suffit pas de faire de notre mieux, il faut faire ce qui est nécessaire." 

Alors ce soir, pas de télé après le dessert chez la Reine! 192 cafés et tout le monde remonte dans sa chambre faire ses devoirs! Hop hop hop!

 

VIDEO: Le discours de Nicolas Sarkozy à la conférence de Copenhague... "Qui osera?"


Séance plénière de la conférence des Nations Unies au COP15
par Elyseecop15