La ville d'Istres s'offre un nettoyage de printemps avec l'aide de ses habitants.

La ville d'Istres, toute proche de l'imposant voisin marseillais, posée sur les rives de l'étang de Berre et à deux pas de la Méditerranée, devrait retrouver un visage des plus présentables d'ici une quinzaine de jours. Non pas que la ville soit sale, non. Il n'empêche qu'elle sera très propre dans deux petites semaines.

Pourquoi ? Parce que le samedi 14 mai, l'opération "Pour un Grand Istres propre". Après les 1300 participants de 2010, la mairie attend 2000 Istréens et plus de 400 associations prêtes à se salir les mains pour rendre leur ville plus propre. Comment ? Grâce aux gants et aux sacs poubelle qui leur seront fournis. Avec en plus l'appui de deux camions grue, d'un tractopelle, de 30 000 soldats en armes et du porte-avions Charles de Gaulle. Bon, peut-être pas le porte-avions ni les soldats, mais le reste est authentique. Et utile, surtout.

Si vous doutez de l'utilité de la démarche, dites-vous que l'année dernière, ce sont 210 mètres cube de déchets qui avaient été collectés, soit l'équivalent de 16 bennes à ordures. Pour une ville d'à peine plus de 40 000 habitants, le chiffre apparaît conséquent. Et si la démarche consistant à faire appel aux bonnes âmes pour nettoyer les immondices des autres vous rappelle quelque chose, ce doit être les Initiatives Océanes de la Surfrider Foundation.

Les Istréens peuvent se renseigner près de chez eux pour participer. Les autres applaudir les participants et la mairie.