Toronto-Mexico : ce trajet en avion a été réalisé jeudi dernier par Air Canada sur un Airbus A319 et à un carburant un peu spécial, composé d'un mélange de kérosène et d'huile de friture recyclée. La part de carburant recyclé est encore loin des 100%, mais la compagnie assure que celui-ci compte quand même pour moitié dans le mélange final. Grâce à cette innovation, l'avion Toronto-Mexico a émis 40% de CO2 de moins que ne l'aurait fait un vol "traditionnel". Et pendant qu'au Canada, la compagnie nationale innove, Air France annonce 5000 suppressions d'emplois d'ici deux ans. Tristesse…