La récente taxe sur le transport aérien ne devrait pas changer la donne : les terriens voyagent plus loin, plus souvent, et sont de plus en plus nombreux à le faire. Certaines compagnies testent des carburants "écolos", mais d'ici à ce qu'ils se démocratisent, la pollution engendrée par le transport aérien  n'est pas près de fléchir.

Toutes les infos : www.plant-for-the-planet.org