Hier, en pleine mer Baltique, le brise-glace Nordica a été pris d'assaut par des militants de Greenpeace. Pourquoi ? Parce que ce navire est affrété par Shell, pour aider la compagnie pétrolière pour un forage en zone arctique. L'échec de la tentative d'abordage dans le port d'Helsinki ayant échouée, les militants ont tenté leur chance au large : six d'entre eux ont pu monter à bord et s'enchaîner au bateau avant d'être arrêtés par la police suédoise. Du classique, en somme.