Peter Lewis, un citoyen Néo-zélandais, présente un nouveau matériau de construction.

Habitant Dunedin, une ville du sud de la Nouvelle-Zélande, cet éco-citoyen a inventé une machine qu'il a baptisé la "Byfusion". Cette Byfusion, de forme cylindrique, permet de transformer les déchets en un matériau de construction. Mais comment fonctionne-t-elle ? Les déchets plastiques (bouteilles et autres) sont mis dans la machine par l'une de ses extrémités. Une fois à l'intérieur, ils sont lavés et séchés (adieu les odeurs et la saleté, donc), puis compactés pour former des briques d'une dizaine de kilos. La totalité de l'opération prenant moins d'une minute.

Mais il faut se rendre à l'évidence : le produit fini est plutôt laid, bien qu'offrant une seconde vie à nos déchets. Pour cela, Peter Lewis n'envisage pas d'en faire un matériau de construction pour les habitations, mais il assure que ses briques pourraient servir de murets séparant les exploitations agricoles, ou encore servir à construire des abris de protection contre les tornades ou les tsunamis. En cas de besoin, ses briques peuvent aussi aider à construire des habitations dans les zones où le bois se fait rare.

Une nouvelle reconversion pour les millions de tonnes de plastique dont le genre humain se débarrasse chaque année ? Si Peter Lewis est intéressé, nous connaissons un excellent fournisseur.