Au CES de Las Vegas, un des plus grands salons des nouvelles technologies au monde un chargeur qui se nourrit d'ondes Wifi a attiré les regards. Zoom sur un appareil qui pourrait bientôt devenir indispensable.

Un désert. Des lumières. Des Indiens. La lagune de Venise. Une tour Eiffel.  Des hôtesses sexy en diable. L'ombre de Patrick Bruel qui plane sur les tables de poker. Un salon référence qui attire des milliers de visiteurs. De la hi-tech à chaque stand. Bienvenue au Consumer Electronic Show de Las Vegas.

Au milieu des ebooks, des maquettes qui se pilotent par iPhone, ou des téléviseurs 3D, se trouvait le chargeur Airnergy. Vous allez vous demander de quoi il s'agit. Et bien c'est un chargeur d'appareils électroniques écolo. Mais pas un chargeur écolo comme on en a déjà vu, qui fonctionnent à l'énergie solaire, ou éolienne.

Airnergy Non. C'est un chargeur qui capte les ondes Wifi dans son environnement pour les transformer en électricité. La différence, comparé aux chargeurs solaires par exemple, est qu'il peut fonctionner jour et nuit, pour peu qu'on se trouve à proximité d'une source Wifi, ce qui est de plus en plus souvent le cas de nos jours. Airnergy emmagasine ensuite l'énergie, comme une batterie, et peut la restituer ensuite via un câble USB classique.

Un exemple : Vous écoutez Beat It sur votre lecteur mp3 dans un grand magasin, et comme par hasard votre batterie vous lâche au meilleur moment (qui est, comme chacun sait, le solo de guitare d'Eddie Van Hallen). Eh bien avec Airnergy, la recharge du lecteur mp3 serait possible, sans mobiliser le port USB du premier ordinateur à proximité. On branche son petit Airnergy au lecteur, et avec les ondes Wifi qui circulent partout dans le magasin, la batterie se recharge comme par magie.

Une idée du prix ? Seulement 40 dollars. Environ 30 euros, donc. Dès sa mise en commerce bien sûr. On aurait tort de s'en priver !