Une photo bien kitsch pour illustrer l’article : aucun doute, nous allons parler de lessive.

Il y avait la lessive en poudre, la lessive liquide, la lessive en tablettes. Désormais, il y a la lessive en feuilles. C'est le groupe Casino qui a lancé cette nouveauté venue tout droit du Canada voici quelques semaines, bien décidé à bouleverser le milieu. Le nom du produit : Dizolve.

D'abord, la lessive en feuilles ne contient pas de phosphates, et des ingrédients biodégradables entrent dans sa composition. Bien sûr, auto-promo oblige, on n'en saura pas beaucoup plus sur la part de ces ingrédients biodégradables. Le "format feuilles", lui, permet de réduire significativement l'empreinte carbone de la lessive, puisqu'un sachet contenant 16 de ces feuilles permet de faire jusqu'à 32 lavages. Chacun de ces sachets pèse 195 grammes, soit 11 fois moins qu'un bidon de lessive classique de 2 kilos, pour un encombrement largement moins important. C'est ce gain d'espace et de poids qui offre une meilleure empreinte carbone au moment du transport du produit.

Le packaging contribue lui aussi à offrir à la lessive en feuilles Dizolve un visage plus écologique : beaucoup plus petit qu'un emballage classique, il contient 85% de plastique en moins que celui-ci. Quand aux cartons et aux packs de Dizolve, ils sont entièrement recyclables. Pour l'utilisation du produit, rien de plus simple, puisqu'il suffit de glisser la feuille directement dans le tambour de la machine à laver, et elle se “dissolve” quasi-instantanément, que l'eau soit chaude ou froide.

En France, le produit existe en deux parfums ("linge frais" et "lavande"), et il est vendu dans tous les points de vente Casino et les magasins Franprix au prix de 7,99€.

Prochaine innovation qui va changer le monde : la lessive écologique qui lave et qui repasse le linge toute seule ? Ce serait bien..