Deux entrepreneurs lancent une boisson bio à base de kiwi et de safran. Le nom "DSK" devrait aider à faire parler d'eux. La preuve avec cet article.

Difficile de faire son trou à moindres frais lorsque l'on est une nouvelle marque qui débarque sur un marché. Pour éviter d'engloutir des sommes conséquentes dans une campagne marketing, le dieu de l'internet a alors inventé "le buzz". Ou comment, grâce à une bonne idée, la Toile peut s'emparer d'un produit et en assurer sa promotion gratuitement. Deux amis qui lancent leur boisson bio semblent avoir tout misé sur le buzz en appelant leur produit… DSK.

DSK, trois initiales pour Drink Safran Kiwi, un breuvage "100 % naturel, à base de kiwis bio de l'Adour, de sirop de canne bio, sans colorant ni conservateur". Le DSK serait "sucré, avec un petit goût de miel, mais on garde en bouche le goût du safran", un safran auquel on prête des vertus aphrodisiaques, et autant dire que les responsables de la marque ne se privent pas pour le rappeler. Mais si cette épice leur permet de jouer sur l'ambiguïté avec le "vrai" DSK, elle est aussi l'ingrédient qui empêche la boisson d'obtenir une quelconque certification bio officielle, le label pour l'épice étant "trop difficile à obtenir" selon des propos d'un des créateurs rapportés par le journal La Montagne.

Le breuvage "soft" se marierait parfaitement avec certains alcools, dont le gin, le rhum blanc ou le whisky. Il sera quelque peu difficile de se procurer du DSK, puisque la boisson ne sera d'abord vendue que dans la Creuse, son département d'origine, et ne sera pas disponible dans les grandes surfaces. Quant au prix, le pack de 6 bouteilles de 27 centilitres devrait coûter 16 euros