Le constructeur allemand lance sa première voiture électrique sur le marché français. Revue de détails.

La gamme ZE de Renault, la Peugeot Ion ou la Citroën C-Zéro voient aujourd'hui débarquer un nouveau concurrent sur le marché des voitures électriques puisque Volkswagen ouvre les commandes de sa e-Up ! (le point d'exclamation faisant partie du nom du modèle).

Ce véhicule, version électrique de la Up! sortie voilà 2 ans, est équipé de cinq portes, de batteries lithium-ion et d'un moteur de 60 kW, offre une autonomie de 160 km, et une vitesse maximale de 130 km/h. Pour la puissance, elle équivaut à une voiture de 82 chevaux, et permet de passer de 0 à 100 km/h en 12,4 secondes. Pour la recharge, il faudra compter de 30 minutes (80%) à 7 heures (100%), en fonction du mode choisi, que cela soit sur une prise domestique classique, une borne publique, ou une station de recharge rapide. Ne vous inquiétez d'ailleurs pas pour le côté pratique de la recharge, puisque les câbles nécessaires sont fournis avec l'e-Up!

Cette citadine à la motorisation 100% électrique avait été présentée au dernier salon de l'automobile de Francfort, et le prix de 26 900 euros avait été avancé pour le marché allemand. En France, le prix de base est de 25 950 euros, auquel il faut soustraire le bonus écologique accordé par l'Etat pour l'achat d'un véhicule électrique. Jusqu'à demain, jeudi 31 octobre, ce bonus est de 7000 euros et vous permet de vous offrir l'e-Up! pour 18950 euros. Mais dès le 1er novembre, le nouveau barème de bonus/malus écologique entre en vigueur et le rabais gouvernemental baisse à 6300 euros, soit 19650 euros. A titre de comparaison, la ZOE de Renault est proposée (hors bonus) à 20700 euros (auxquels il faut ajouter les frais de location de la batterie, système propre au constructeur), et les Peugeot iOn et Citroën C-Zéro s'affichent à 29500 euros.

Et vous, êtes-vous prêts pour l'électrique ?