Demain, à l'Assemblée Nationale, Jean-Marc Ayrault prononcera son discours de politique générale devant 577 députés. A l'issue de ce monologue, le Parlement devra donner ou non sa confiance au Premier Ministre et à son gouvernement. Si les députés EELV avaient refusé de voter pour Claude Bartolone, le candidat PS à la présidence de l'Assemblée, ils devraient cette fois accorder leur confiance à M. Ayrault, selon Jean-Vincent Placé, interrogé hier sur BFMTV. Cécile Duflot et Pascal Canfin, actuels ministres, apprécieront.