Alors que des objectifs européens ont été pris pour diminuer les émissions de gaz à effet de serre de 20% d'ici 2020, sept pays de l'UE demandent aux 20 autres membres de monter le seuil à 30%.

Grèce, Grande-Bretagne, Suède, Danemark, Espagne, Portugal, et Allemagne suivent les mouvements écologistes qui estiment insuffisamment contraignant le calendrier de réduction  des gaz à effet de serre publié par la Commission Européenne au début du mois. On rappellera que l'UE s'est engagée à réduire d'au moins 80% ses émissions de CO2 d'ici à 2050, par rapport aux niveaux enregistrés en 1999.

Et la France ? Et bien à la question posée par le journal Libération "La France compte-t-elle enfin rallier l’idée, que l’UE propose, de passer de 20% à 30% son objectif de réduction de gaz à effets de serre d’ici à 2020 ?", Nathalie Kosciusko-Morizet a répondu, le 4 février, "C’est nécessaire de l’examiner". On aurait aimé plus d'engouement...