Chauffage, éclairage, télévision, ordinateur, internet,

 

micro-onde, téléphone portable... l'homme moderne, branché et connecté est entouré d'appareils assoiffés d'énergie! Et la tendance n'est pas à la réduction de sa dépendance... c'est grave docteur?

Oui, c'est grave mais vous allez voir: ça se soigne! Grave parce que la production de cette énergie a un impact énorme sur l’environnement. En France, l'énergie est responsable de 94% des emissions de CO2, dont 15% proviennent de l'énergie consommée par le secteur résidentiel!

ll est donc urgent de réduire l’impact écologique de l’énergie que nous consommons chez nous. Pour cela, 2 actions doivent être prises :

  1. Réduire notre consommation d’énergie domestique
  2. Opter pour des énergies plus propres

La réduction de notre consommation d’énergie passe par la sélection d’appareil moins consommateurs (ampoule basse consommation, appareils classés A, A+ ou A++, etc) et l’adoption de bons réflexes au quotidien. Ce dossier se concentrera sur la seconde action : le choix d’une énergie plus propre, une énergies dite « renouvelable ».

Dans notre consommation d’énergie domestique, il faut distinguer l’énergie de chauffage de l’énergie consommée par les appareils électriques.

Pour le chauffage, il est recommndé d'éviter l'énergie électrique dont le rendement est faible. Diverses options s'offrent alors à vous: des plus propres: les chaudières à bois, le solaire thermique, les pompes à chaleur. Et des moins propres: les chaudières à fioul ou à gaz.

Pour alimenter vos appareils électrique, en revance, pas le choix: il vous faut de l'électricité! L'impact écologique de votre consommaiton d'énergie dépendra alors de la technique employée pour produire votre électricité. Vous disposez de 2 options:

  • La production individuelle : elle consiste à produire vous même votre électricité. Elle nécessitera alors l’installation de systèmes de production comme des panneaux solaires, une éolienne individuelle ou une unité de prodution de biogaz. Il est rare que l’espace dont dispose un particulier suffise à couvrir 100% de ses besoins énergétiques. Il faut alors prévoir une source d’énergie complémentaire. En revanche, la solution peut se révéler intéressante pour des exploitants agricoles.
  • Le raccordement au réseau : cette option est de loin la plus courante. Elle consiste à faire appel à un fournisseur d’énergie. Mais depuis 2007 et l’ouverture du marché de l’énergie en France, la situation s’est un peu compliquée. Plusieurs fournisseurs proposent leurs services et l’impact écologique de votre consommation d’énergie dépendra de celui que vous choisirez.

Pour bien choisir votre fournisseur d'éelctrcité, suivez le guide! Consultez notre Top des fournisseurs et notre dossiers sur les labels énergie.