Quand vous prenez l'avion, vous vous rendez compte de votre impact sur l'environnement ? Non ? Alors cette étude menée par Atmosfair, une ONG allemande, vous fera regarder le tarmac avec un autre oeil.

22 millions de vols observés, 130 compagnies aériennes différentes, qui utilisent 107 types d'avions différents, équipés de 308 modèles de moteurs différents. Et toutes ces "différences" ajoutées les unes aux autres représentent 92% du trafic aérien mondial.

Alors en prenant en compte un nombre de variables impressionnantes, tels le taux d'occupation des avions, leur nombre de places, ou leur date de construction, l'ONG est arrivée à un classement très lisible des compagnies aériennes, des plus "propres" au moins "propres", en prenant comme critère ultime le taux de CO2 par passager transporté et par kilomètre parcouru.

Un coup d'oeil d'abord sur Air France, évidemment, qui s'en sort plutôt bien. Classée 10ème sur les vols long courrier, elle est 7ème sur les trajets courts, et 5ème sur les moyens courriers. Ce sont Air Europa (Espagne), Monarch Airlines (charter britannique) et Air Transat (Canada) qui mènent la danse pour les court, moyen et long courriers. Quant aux pires compagnies, il s'agit des suivantes : Cathay Pacific Airways pour les petits trajets, BA CityFlyer pour les moyens courriers, et Malaysia Airlines pour les longs courriers.

Alors pas question ici de déconseiller de prendre l'avion au profit de la pirogue, bien moins polluante. Mais plutôt une occasion à saisir : choisir sa compagnie aérienne en tenant compte aussi bien des tarifs proposés que des performances écologiques de ce classement. Et des hôtesses, évidemment.

+ d'infos : www.atmosfair.de