Elle avait promis d'aller au bout de sa candidature, elle a tenu parole : hier soir, Eva Joly s'est rendue au Conseil Constitutionnel en compagnie de Cécile Duflot pour déposer les 639 signatures d'élus qui lui permettront de se présenter face aux Français le 22 avril prochain. Quelques heures plus tôt, le candidat Nicolas Sarkozy revenait sur la proposition de François Hollande de réduire la part du nucléaire dans le mix énergétique français, tout cela "parce qu'on a signé un papier avec ce qu'il faut bien appeler une forme de secte". La secte, c'est EELV.