en plus des fonds de poubelles classiques et des déchets de jardinage, l'usine se servira des restes issus du brassage de la bière

En Grande-Bretagne, une nouvelle usine promet d'utiliser les déchets organiques pour fournir du chauffage à 235 foyers. Le procédé n'est pas nouveau, puisqu'il consiste à utiliser les gaz issus de la décomposition des déchets pour produire de l'énergie. Ce qui est plutôt nouveau, c'est qu'.

Et en Grande-Bretagne, la bière ne se trouve pas sous le sabot d'un cheval, mais pas loin. Ainsi, le foyer britannique moyen aurait besoin de 56 kWh par jour, soit tout pile l'équivalent de l'énergie produite par les déchets du brassage de 600 pintes de bières. Et saviez-vous que nos voisins d'Outre-Manche descendent quotidiennement 28 millions de pintes de bière (selon ce site anglais), et que les déchets de brassage de ce doux breuvage pourraient chauffer 47000 foyers ? Non ? Eh bien maintenant, oui.

Après avoir rappelé que l'alcool est dangereux pour la santé et qu'il faut le consommer avec modération, on se permettra de dire que nous ne sommes qu'à moitié étonnés qu'une telle initiative vienne de là-bas.