Au moment ou le débat sur la taxe carbone fait rage… voici qui pourrait redorer le blason de l’écologie… L’idée germe aux Etats-Unis de rémunérer les foyers qui parviennent à réduire leur consommation d’énergie.

 

 

L’idée est louable mais à première vue, elle paraît difficile à rentabiliser… encore une lubie d’idéalistes écolos ! Et pourtant il n’en est rien : théoriquement, tout fonctionne !

Car en ces temps de frugalité énergétique… les économies ont de la valeur ! En témoignent l’achat et la revente par les entreprises de « crédits carbone ». Ces crédits sont une sorte de permis de polluer. Chaque entreprise dispose d’un certain nombre de crédits qui l’autorise à émettre une certaine quantité d’émissions. Au delà, elle doit acheter des crédits à une entreprise qui n’utilise pas tous les siens.

En Europe, ce marché du carbone existe depuis 2006 sous le nom de BlueNext et la tonne de carbone s’y échange autour de 15€ (27/07/09). C’est sur ce type de marché que des projets comme Earth Aid ou My Emission Exchange aux Etats-Unis se proposent d’injecter vos économies d’énergie.

Pour ce faire, elles calculent les économies que vous réalisez d’une année sur l’autre en comparant vos factures d’électricité, et les mettent sur le marché sous forme de crédit carbone. La somme que vous percevez dépend alors de la demande des entreprises en mal de crédit…

Les comportements vertueux se trouvent ainsi doublement récompensés: par les économies qu’ils permettent mais également par la rémunération qu’ils perçoivent pour les avoir réalisées.

L’idée est séduisante et pourrait bien susciter un regain d’intérêt du grand public pour les économies d’énergie… Pour en savoir plus, rendez-vous sur les sites des sociétés proposant ce service aux Etats-Unis: www.myemissionsexchange.com et www.earthaid.net