La région Bretagne a déposé une assignation contre France Nature Environnement pour "atteinte à son image", suite à la campagne d'affichage lancée par l'association, qui dénonçait notamment le danger des algues vertes qui prolifèrent sur les plages bretonnes.

L'agriculture intensive en Bretagne, et notamment l'élevage des porcs, entraîne d'importantes pollutions de l'eau et des sols, mais aussi la prolifération d'algues vertes qui s'échouent sur les plages et rejettent un gaz toxique. En 2009, un homme et un cheval avaient péri suite à l'inhalation de ce gaz.

Une des affiches de la campagne FNE représentait un enfant en train de jouer dans les algues vertes ; une image qui ne donne pas envie d'aller passer ses vacances en Bretagne. La région accuse FNE d’avoir présenté, à la veille du salon de l'Agriculture, "la première région agricole de France comme source de pollution et de mise en danger d'autrui".

Cependant, la campagne comportait en tout six affiches, et ne visait pas spécifiquement la Bretagne. Elle dénonçait également les OGM et les pesticides.

Le tribunal de grande instance de Paris examinera l'assignation le 25 mars à 11h30.