Des ordinateurs en plastique recyclé ? Fujitsu vient d'y penser.

Depuis ses débuts en 1982, le CD musical a progressivement envahi notre quotidien jusqu'à devenir incontournable au milieu des années 90. Et puis il y eut le déclin engendré par l'émergence des formats numériques type MP3. A l'apogée du CD (le milieu des 90's, donc), un support similaire voyait le jour pour les formats vidéos, le DVD, dont le remplaçant, le Blu-Ray, effectue une jolie percée depuis quelques années. Bref, CD et DVD confondus, ce sont des milliards et des milliards de ces galettes qui auront été fabriquées en une trentaine d'années.

Seulement aujourd'hui, elles prennent la poussière et finissent parfois à la poubelle. Alors que comme un emballage carton ou une bouteille plastique, les CD et les DVD peuvent être recyclés. La Mairie de Paris avait organisé une collecte de ces (presque) reliques du passé l'année dernière en installant une quinzaine de containers à travers la ville. La seconde vie qui leur était promise était alors de finir en lampes ou en cartes plastifiées.

Le fabricant d'électronique japonais Fujitsu s'en est peut-être inspiré au moment de créer son LifeBook P772/E, un des ordinateurs portables de la marque. La coque de ce modèle particulier a en effet été conçu grâce à un procédé développé en interne permettant de recycler le polycarbonate dont sont faits les CD et les DVD. Le bilan, ce sont moins de disques qui finissent à la décharge (et avec eux les quelques composants chimiques dangereux utilisés dans leurs différentes couches), et un procédé de fabrication qui émet 15% de CO2 en moins comparé à la méthode classique.

On attend que les autres grands fabricants d'ordinateurs, Apple, Sony ou Samsung en tête, s'alignent…