La digue sera implantée à 10 mètres au-dessus du niveau de la mer, mesurera 2 mètres de haut et 500 mètres de long. Selon les simulations réalisées par un groupe de chercheurs, elle pourrait protéger la centrale endommagée contre d'éventuelles répliques du tremblement de terre du 11 mars, et endiguer une vague allant jusqu'à sept mètres de haut.