La chaîne de fast-food est accusée de contribuer à la déforestation indonésienne. Une campagne agressive comme on les aime !

Une nouvelle fois, Greenpeace s'attaque à Asian Pulp and Paper. On le rappelle si vous avez manqué les épisodes précédents (notamment celui de la campagne mondiale de Ken et Barbie qui a conduit à la rupture de contrat entre Mattel et APP), Asian Pul and Paper est un fournisseur de pâte à papier qui est accusé par l'ONG de raser la forêt primaire indonésienne pour subvenir à ses besoins. En plus de la perte irréparable de cet écosystème unique, de nombreuses espèces animales parmi lesquelles les orang-outans et les tigres de Sumatra voient leur habitat naturel se réduire dangereusement, et se retrouvent alors menacées de disparition. Une nouvelle marque mondiale est aujourd'hui accusée de se fournir chez APP : la chaîne de fast-food KFC.

Le roi du poulet frit fabriquerait en effet ses fameux "buckets" (des seaux en carton) à partir de pâte à papier APP. Résultat : Greenpeace lance une vaste campagne contre la marque du Colonel Sanders (le fondateur) pour l'inciter à couper ses liens avec le fournisseur asiatique. Au programme : détournements de publicités de KFC, du logo (le colonel est désormais affublé d'une tronçonneuse), du slogan (de "So Good" à "No Good"), site internet dédié...

On prend les paris : dans un mois, KFC annoncera qu'il cesse ses relations commerciales avec APP.

Le site de Greenpeace : www.kfc-secretrecipe.com