L'ONG organise un concert pour encourager la transition énergétique.

En France, le nucléaire posait déjà question. Mais depuis la catastrophe de Fukushima, un considérable mouvement anti-atome semble avoir pris forme. On se souvient par exemple du pique-nique face à la centrale de Fessenheim, qui avait rassemblé des milliers de participants. Ou encore de la chaîne humaine de 60 000 personnes formée en mars dernier dans la vallée du Rhône. Tous ces particuliers, toutes ces associations, demandent aux autorités de changer la façon dont la France produit son énergie, de se tourner vers les énergies renouvelables. Ce changement porte un nom, c'est la transition énergétique. Une transition qui pourrait être encouragée par les questions récemment soulevées par la Cour des Comptes ou l'Autorité de Sûreté Nucléaire sur le coût et la sécurité de nos installations nucléaires.

Pour placer cette transition énergétique dans le débat public ouvert depuis le début de la campagne présidentielle, la tournée "Libérons l'énergie" de Greenpeace fait étape à Paris, sur le parvis du port de l'Arsenal, Place de la Bastille, le 31 mars dès 12h30. Des artistes comme Tryo ou Jehro viendront apporter leur soutien en musique à l'ONG. Ils rejoignent la chanteuse Ayo, qui s'était fendue d'un clip de soutien à l'évènement que nous vous proposons de revoir ci-dessous.