envoyer des hommes sur Mars d'ici à 2035

La course à l'espace a récemment repris de plus belle avec les déclarations du président Obama déclarant vouloir . De son coté, le Japon poursuit depuis des années un programme spatial... Sa prochaine étape : utiliser l'énergie solaire d'une façon innovante.

La JAXA (l'équivalent japonais de la NASA) va ainsi lancer dans le courant de ce mois de mai IKAROS (pour Interplanetary Kite-craft Accelerated by Radiation Of the Sun, mais aussi en référence au héros mythologique Icare qui se brûla les ailes pour avoir voulu voler trop près du soleil), un prototype de voile solaire.

Ici, pas de panneaux photovoltaïques comme on les connaît. L'énergie solaire sera captée par cette voile spéciale. D'une épaisseur inférieure à celle d'un cheveu humain (on parle de 0,0075 millimètres), elle aura la forme d'un carré d'environ 14 mètres de côté. Des cellules solaires sont intégrées à la voilure, qui est aussi capable de se servir des photons (les particules de lumières) pour se propulser.

Une voile comme celle-ci peut ainsi potentiellement accompagner des satellites ou des engins d'exploration très loin dans le système solaire, qui n'auront plus besoin de carburants classiques. Et qui sait, pourquoi une telle technologie ne serait-elle pas utilisée sur Terre d'ici quelques dizaines d'années ?