En Afrique du Sud, après la Coupe du monde de football, la vie reprend son cours. Enfin la vie… plutôt la mort. Celle des rhinocéros.

En 2010, 333 individus auraient été abattus par des braconniers dans le pays, soit plus de deux fois plus qu'en 2009, ou "seuls" 122 animaux avaient été tués. Ce qui est déjà beaucoup trop pour une espèce en danger. Oui mais voilà, la corne de rhinocéros constitue un matériau de premier choix pour confectionner des manches de poignards, ou pour faire des sculptures. Et puis il y a les croyances traditionnelles desquelles chacun jugera : en médecine chinoise, la poudre de corne de rhinocéros aurait des vertus thérapeutiques et irait même jusqu'à soigner l'impuissance. Voilà voilà…

Alors pour alerter l'opinion sur ce massacre silencieux, l'organisation "Save the rhino" (on ne traduit pas, vous avez compris), qui s'occupe de la protection des animaux, mais aussi de l'éducation des populations qui vivent à leur contact, a lancé une campagne pour le moins marquante. Le slogan ? "Rien de ce que nous faisons ne nous les ramènera". Les visuels ? On vous laisse les découvrir ci-dessous.

springbok

zebre

girafe