L'association pour la protection des animaux sauvages a décerne son trophée de plomb annuel à Jean-Pierre Pernault. Il est reproché au journaliste de diffuser régulièrement des reportages qui font l'apologie de la chasse. Pierre Athanaze, le président de l'association, a déclaré à l'AFP que JPP "prend en otage la ruralité en diffusant d'elle une image filtrée, déformant la réalité. Il se dispense trop facilement de donner la parole aux opposants à la chasse ou aux associations citoyennes de défense de l'écologie, qui sont une part de plus en plus représentative de la population rurale moderne". Pas sûr que le journaliste de TF1 soit particulièrement touché par le trophée, lui qui est du genre habitué à être sous le feu des critiques.