Le personnel de la marque de cosmétique naturelle LUSH se met à nu pour dire non au suremballage.

Alors que les débat sur la cosmétique écologique portent la plupart du temps sur la composition des produits et leur labélisation Bio, la marque anglaise Lush profite de la Journée Mondiale de l'Environnement pour s'emparer du thème de l'emballlage. Fidèles à leur impertinence et leur légendaire tendance à se dénuder en public, les angais ont choisit de le faire en déshabillant le personnel de 3 de leurs Boutiques Françaises. (Nice, Lille et Paris Faubourg St Antoine)

Pourquoi l’emballage ? Parce qu’il représente  2% des émissions de gaz à effet de serre dans le monde selon Lush et que chacun de nous produira 13 tonnes de déchets d’emballage tout au long de sa vie de consommateur.

Pourquoi Lush ? Parce que cette marque atypique n’a jamais vendu ses savons comme les autres. Pour faire court, Lush vend ses produits d’hygiène et de beauté comme du fromage : en meule ! Bien loin des codes du luxe ou de la beauté, ses étalages ressemblent à ceux d’un marché alimentaire.

Si le concept a déjà l’avantage d’attirer l’œil et le chaland, il réduit également de manière significative les quantités d’emballages nécessaires. D’abord, il évite de transporter ces emballages entre le moment ou les produits sont fabriqués et celui ou ils sont vendus. Ensuite, le fait que les produits sont solides permet de réduire leur emballage au moment de la vente à une simple feuille de papier… recyclé.

Voilà donc une bonne occasion de réfléchir à l’impact sur l'environnement des boites, tubes, bouteilles et autres flacons qui peuplent notre salle de bain et nos poubelles…

Reste à espérer que Lush a sur ses étalages une bonne crème solaire pour protéger les petites fesses de ses employés…