Corona finance le nettoyage de plages polluées.

La marque de bière favorite de l'ex-président de la République Jacques Chirac propose un programme intitulé "Save the beach". Les internautes peuvent proposer des plages européennes polluées sur le site de l'opération, et Corona s'engage à en nettoyer au moins une par an.

En 2009, c'est la plage de Capocotta près de Rome qui a été nettoyée, après que 120 000 internautes aient voté pour la compétition. Corona s'est même allié à un spécialiste de ce genre d'opérations, la  Surfrider Foundation, pour mener à bien son projet. Au final, plus d'une tonne de déchets divers qui ont été ramassés sur un kilomètre de plage. L’initiative de Corona reçoit en plus le soutien de nombreuses personnalités telles Jade Jagger, la fille de Mick (en photo ci-dessus), le mannequin Bar Rafaeli, ou Alexandra Cousteau, petite fille de qui-vous-savez.

Si l'opération en elle-même a aidé à la sensibilisation du public au problème de la pollution des plages, un autre "happening" monté par Corona y a contribué. L'hôtel "Save the beach" qui s'est dressé sur la plage de Capocotta est un hôtel couvert de 12 tonnes de déchets (stérilisés, évidemment) collectés sur les plages d'Europe, pour "montrer les dommages que l'on cause à la mer et à nos côtes", dixit HA Schult, l'artiste allemand concepteur de la chose. "Dénué de charme, sans eau courante ni électricité, il illustre la façon dont tout pourrait se terminer si nous continuons à négliger la planète". Le résultat est impressionnant.

Hotel ordures

+ d'infos : www.coronasavethebeach.org