Après les ampoules a incandescence, c'est au tour des sacs poubelles de se retrouver dans la ligne de mire du Grenelle.

jouanno Chantal Jouanno a profité du salon des Maires la semaine dernière pour signer une convention qui pourrait bien marquer la fin des sacs poubelle tels que nous les connaissons. La secrétaire d'Etat à l'Ecologie souhaite promouvoir l'utilisation des sacs en bioplastique biodégradables, elle a donc réunit autour de la même table industriels, distributeurs et collectivités locales pour officialiser un certain nombre d'engagements:

  • Les industriels s'engagent à rendre ces sacs disponibles
  • Les distributeur s'engagent à leur accorder la place nécessaire en linéaire
  • Les collectivités s'engagent à encourager la valorisation des déchets organiques par compostage ou méthanisation (individuel ou collectif)

Conformément aux engagements du Grenelle, un objectif de 40% de matière première d'origine végétale a également été fixé pour la composition de ces sacs dès 2009, objectif qui passera à 70% en 2018.

Pour information, on trouve déjà ces sacs "végétariens" dans de nombreux réseaux de distribution en France.