Pour la première fois, une voiture électrique remporte le prestigieux trophée.

 

 

En 2004, la Toyota Prius avait été élue voiture de l'année par un jury de journalistes européens. Aujourd'hui, six ans après cette élection qui avait à l'époque fait l'effet d'une bombe dans le monde de l'automobile, la Prius est de plus en plus présente dans nos rues. D'abord popularisée par les vedettes d'Hollywood, la voiture s'est peu à peu démocratisée, pour devenir la voiture la plus vendue au Japon en 2009. Difficile d'imaginer un tel succès à l'époque de l'élection.

En 2010, c'est à la voiture électrique de franchir un palier et de voir triompher pour la première fois une de ces représentantes, puisque c'est la Nissan Leaf qui a été élue "voiture de l'année". Une voiture électrique qui domine donc sur le podium deux concurrentes thermiques. Parmi les nominés, la bataille fut rude pour le constructeur japonais, puisque Citroën, Alfa Romeo, Ford, Volvo et Dacia étaient encore en lice.

La Leaf sera commercialisée en 2011, proposera une autonomie de 160 kilomètres et une vitesse maximale de 140 km/h. Son prix sera lui supérieur à 30000€. Qui sait si dans 6 ans, elle ne connaîtra pas, comme la Prius en son temps, un succès indiscutable ?

+ d'infos : La feuille électrique japonaise