En voiture, d'abord. Les zones limitées à 30km/h vont être largement étendues pour plus de sécurité et moins d'émissions de CO2. Quant au stationnement, la zone à 3,60€ (la plus chère) est étendue aux 7 premiers arrondissements de la capitale. Bref, les mesures pour décourager les automobilistes de circuler dans Paris sont en marche.

Il restera l'alternative du Vélib', dont les nouveaux tarifs (avec 45 minutes gratuites au lieu de 30) devraient être votés au Conseil de Paris.

Dernier changement en vue, la fin des braseros au gaz sur les terrasses des cafés parisiens, alors que les mêmes machines électriques seront toujours autorisées.