Greenpeace a publié son classement multi-annuel des entreprises les plus "green".

Le rythme de publication étant de 3 ou 4 fois par an depuis 2006, nous ne vous en avons parlé qu'une fois sur ce site, et c'était en septembre 2008 pour la 9ème édition. Aujourd'hui, en novembre 2010, c'est la 16ème mouture du classement que diffuse l'ONG. Quelles sont les évolutions ? Suspense…

Comme nous vous l'expliquions à l'époque du premier classement, les critères de Greenpeace portent sur la présence ou non de plastiques PVC, de retardateurs de flamme bromés, ainsi que sur la collecte des appareils en fin de vie, ou le recours aux énergies renouvelables sur les différents sites de production…

A l'époque de notre précédent article, Nokia trustait la tête du classement avec une note de 7/10, suivi de Fujitsu et de Samsung qui récoltaient des notes allant de 5,5 à 6/10. Deux ans plus tard, Nokia est toujours en tête et a vu sa note globale monter d'un demi-point. Le reste du podium est complété par Sony Ericsson (4ème en 2008), HP et Philips (6ème et 8ème à l'époque, avec moins de 5/10) sont 3èmes ex-aequo.

Pour le reste et sans entrer dans le détail, on notera la progression d'Apple et de Sharp qui se rapprochent de la moyenne. Si on se réfère à la version "septembre 2008", on constatera qu'ils partaient de très loin… Mais cela ne veut pas dire grand chose, puisque Nintendo et Microsoft partaient eux aussi de très loin, pour finalement n'arriver nulle part. Les deux géants de l'électronique restent scotchés au fond du fond du classement. Triste.

Rendez-vous en 2012, juste avant la fin du monde, pour un nouveau coup d'oeil au classement.

+ d'infos : le classement d'un seul coup d'oeil