Aujourd'hui, le devenir des déchets produits par les foyers est devenu un vrai problème. Regroupés sous le terme "déchets ménagers", ils représentent des quantités dont on n'a bien souvent aucune idée. Ainsi, , soit environ un kilo par jour et par habitant. Les formes prises par ces déchets sont diverses : déchets de cuisine, emballages en carton ou en plastique…

De ces 360 kilos de déchets, l'Ademe (l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) estime que 20% seulement sont recyclés, et que les 80% restants sont incinérés ou enfouis dans les décharges. Et malgré les efforts que mettent en place industriels et distributeurs pour réduire leur participation dans ce flot d'ordures (on citera par exemple Leclerc qui vend des tubes de dentifrice sans emballage, ou Puma qui supprime les cartons de ses chaussures), la quantité de déchets produits continue d'augmenter de 1 à 2% chaque année. Dans certaines régions, le circuit de traitement fonctionne à flux tendu, et les collectivités ne pourront un jour tout simplement plus traiter toutes les ordures, en témoignent les milliers de décharges illégales réparties partout en France.

Si industriels et distributeurs font des efforts de leur côté, il faudrait que les Français en fassent aussi du leur. En fassent "encore", devrait-on dire, après les incitations au tri des déchets des dernières années. Et comment soulager sa poubelle facilement ? En la privant des déchets périssables, c'est-à-dire des épluchures de cuisine, des restes de repas, de la nourriture jetée, des déchets de jardin et de tonte, voire même de carton.

La solution tient en 3 syllabes : le COM-POS-TAGE. Qu'est-ce que le compostage ? Est-ce que c'est sale de composter ? Est-ce que l'on peut en tirer un vrai bénéfice ? Nous allons voir ça dans les pages suivantes.