Au Japon, une initiative pour économiser l'énergie.

Le Japon s'apprête à passer un mauvais été. La centrale de Fukushima n'en finit pas de rejeter ses particules dans l'atmosphère, le pays est toujours dévasté par le tsunami, et les températures s'apprêtent à devenir étouffantes, comme chaque année. Avec en plus un taux d'humidité extraordinairement élevé, vous comprenez vite que le salut des cols blancs Japonais réside dans leurs lieux de travail climatisés.

Seulement voilà, pour économiser l'énergie, le gouvernement a lancé l'opération "Super cool biz" qui incite les employés à tomber la veste, la cravate et le costume en général. La tenue qui leur est suggérée ? Légère. Jeans, t-shirts et polos.  Habillés de cette façon, les employés devraient être à même de supporter une chaleur de 28 degrés dans leurs bureaux et pourrait permettre d'économiser (avec d'autres mesures) environ 15% d'électricité. La campagne, en cours dans le pays chaque été depuis 2005 prend un sens nouveau au lendemain de la catastrophe de Fukushima et de l'arrêt de plusieurs réacteurs nucléaires, le pays risquant de manquer d'électricité.

Anecdote amusante : Uniqlo, le géant du textile nippon, profite de l'occasion pour proposer une gamme "super cool biz". Au menu, pantalons légers, bermudas, chemises "à la cool", et t-shirts. Mais aucune trace de chemise à fleurs ou de sandales. La marque a une image à respecter… Business si business.

On imagine ce genre de mesure à La Défense. Et on ne peut s'empêcher de rire...