Avec le lancement de son nouvel ordinateur portable, Apple semble s’engager pour de bon dans la réduction de l’impact écologique de ses produits. Un virage attendu de longue date par les militants qui voient dans la marque californienne un ambassadeur de charme.

 

 

C’était il ya 2 ans, Greenpeace lançait un site internet pour les amoureux d’Apple qui désirait voir la marque se mettre au vert. Le site, baptisé « Green my Apple », décortiquait les ordinateurs à la pomme et incitait les utilisateurs à faire pression sur le fabricant. L’initiative rencontrait un joli succès dans la presse, les militants écolo ouvraient le score….

Ecolos 1 – Apple 0

Quelques mois plus tard, Steve Jobs répondait en publiant une tribune sur son site – le vrai - indiquant que sa marque était décidée à produire des ordinateurs dans le respect de l’environnement. Au passage, il rappelait le travail déjà réalisé par Apple sur ce sujet.

Ecolos 1 – Apple 1

Pourtant à la déception générale, la sortie de l’iPhone allait donner de nouvelles munitions à Greenpeace. L’association publiait d’ailleurs une vidéo exposant les composant du téléphone et démontrant leur caractère hautement nocif.

Ecolos 2 – Apple 1

Et puis voilà le nouveau Macbook. Cette fois-ci, pas de doute, Steve Jobs semble bien décidé à faire de sa marque un leader du secteur en matière d’environnement. Voici un petit aperçu de ses qualités écologiques :

Produits toxiques:

La première qualité du nouvel ordinateur, c’est l’absence de nombreuses substances toxiques dont les fabricants d’électronique peine à se passer. En particulier les retardateurs de flamme bromés ou le PVC. Par ailleurs, Apple a réussi à éliminer toute trace de mercure et d’Arsenic dans ses écrans.

Matières premières et recyclage:

Grace à l’utilisation accrue de matériaux comme l’aluminium ou le verre, le nouveau Macbook est quasiment entièrement recyclable. Son design compact et minimaliste a également permis de réduire considérablement le nombre de ses composants, rendant ainsi son démantelage plus aisé.

Emballage:

Il faut reconnaître que l’emballage de l’ancienne machine n’était pas excessif. Apple a tout de même réussi à le réduire de 41%, réduisant ainsi significativement l’impact écologique du transport. Par ailleurs, le nouveau packaging intègre 25% de carton recyclé.

Énergie:

L’une des innovations les plus intéressantes du nouveau Macbook est l’usage de LED pour le rétro-éclairage de son écran. Ces diodes lumineuses consomment près de 30% de moins qu’un écran LCD traditionnel. Apple a également doté sa machine de dispositifs d’économie d’énergie intelligents qui lui permettent de dépasser les normes imposées par le label américain Energy Star.

Tous ces efforts ont valu à Apple la meilleure note de la part de l’EPEAT (Electronic Product Environmental Assessment Tool) un institut américain chargé d’évaluer l’impact environnemental des produits électroniques sur l’ensemble de leur cycle de vie.

Ecolo 2 – Apple 2… on fait la paix ?

 

Les photos du nouveau Macbook d'Apple:

Apple Macbook1

Apple Macbook3

Apple Macbook4

Apple Macbook5

Apple Macbook6