Le saviez-vous ? L'Eglise catholique s'intéresse à l'écologie. Nous, on ne le savait pas, et c'est le journal La Croix qui nous l'apprend et nous rapporte les propos de Benoît XVI : « Si, dans son travail, l’homme oublie d’être collaborateur de Dieu, il peut faire violence à la Création et provoquer des dommages, qui ont toujours des conséquences négatives sur l’homme ». Mieux, toujours selon la Croix, le pape aurait lâché quelques mots sur la conférence de Durban après l'angélus ce dimanche : « tous les membres de la communauté internationale s’accordent sur une réponse responsable, crédible et solidaire » au changement climatique. Qui l'eût cru ?